PONTRIEUX

LE SITE DE L'AVENIR DE PONTRIEUX

 

Photo de Maryse Jacq

 Cliquez-ici pour accéder au forum Pontrieux!

L'AMSTERDAM OU LA VENISE DES CÔTES D'ARMOR


Le livre du patrimoine pontrivien

 

L'album photo de Marylou



PONTRIEUX PAR ROGER SANNIER

 

 

Pontrieux sur le site de l'Institut géographique national

Diplômes - Formation  
Emploi - Population active  
Évolution et structure de la population  
Famille - Situation matrimoniale  
Formes et conditions d'emploi  
Logement

 

COMPTES COMMUNE PONTRIEUX

Analyse de l'eau du réseau

Les points collecte sur le secteur

LE CADASTRE EST SUR LE NET


Demandez à la mairie de Pontrieux un acte d'état civil.
Demandez à la mairie de Pontrieux un acte de naissance.
Demandez à la mairie de Pontrieux un acte de mariage.
Demandez à la mairie de Pontrieux un acte de décès.

LE FORUM

L'EMAIL DE LA MAIRIE DE PONTRIEUX

ville-de-pontrieux@wanadoo.fr

FESTIVITES DE L'ETE

Pontrieux tire son origine d'un pont placé sur le Trieux (du breton « pontrev »), entre les paroisses de Ploëzal et de Quemper-Guézennec. Le Trieux est noté "Treu" vers 1160.

Pontrieux est un démembrement des anciennes paroisses primitives de Ploëzal (trève de Saint-Yves de Pontrieux) et de Guézennec (trève de Notre-Dame des Fontaines). Le territoire de Pontrieux est désigné sous les termes de châtellenie du Pont Treu vers 1160. Pontrieux est cité dès 1317 (Mor., Pr. I, 1271).

Le territoire de la rive droite du Trieux faisait partie de la seigneurie de Quemper-Guézennec et le territoire de la rive gauche dépendait primitivement de la paroisse de Ploëzal et relevait féodalement de la seigneurie de Châteaulin (en Plouëc).

Commune depuis 1790, Pontrieux devient paroisse qu'en 1801, par la réunion des deux trèves de Saint-Yves (située sur la rive gauche du Trieux, en Ploëzal) et de Notre-Dame des Fontaines (située sur la rive droite du Trieux, en Quemper-Guézennec). La chapelle Notre-Dame des Fontaines semble avoir dépendu d'abord de la paroisse de Saint-Clet. Elle était église paroissiale avec fonts baptismaux dès 1634. La chapelle Saint-Yves existe dès 1408 (lettres de Jean V, n° 1048) et elle est reconstruite vers la fin du XVIIème siècle. Saint-Yves est attachée dès 1634 à Notre-Dame des Fontaines : les baptêmes se font alors dans la chapelle Notre-Dame et les mariages et sépultures se font dans la chapelle Saint-Yves.

Pontrieux est désigné pour être chef-lieu de district (1700 - an III) et chef lieu de canton. La ville de Pontrieux, d'abord siège d'une maréchaussée, devint chef-lieu d'un district qui embrassait Lézardrieux, Lanvollon, Yvias, Saint-Gilles-le-Vicomte, Paimpol, Pommerit-Jaudy, la Roche-Derrien et Plouha. Elle faisait partie du diocèse de Tréguier.

Pontrieux s'agrandit en 1842 (loi du 11 juin 1842) aux dépens de Quemper-Guézennec qui lui cède les villages de Hent-Glas, Kergoualad, Le Quai et l'emplacement actuel de la gare de Pontrieux. Pontrieux s'agrandit de nouveau en 1859 (loi du 31 mars 1859) au dépens de Ploëzal, d'une partie de territoire en bordure du chemin de Pleudaniel.

On rencontre les appellations suivantes : Pont Treu (en 1306-1308), Pontrieu (en 1317, en 1386), Pontreff (en 1394), Pontreu (en 1405, en 1408).

* 1 : L'histoire de Pontrieux est étroitement liée au château de Châteaulin (en Plouëc). Le château est pris et pillé en 1343 par les soldats d'Edouard, roi d'Angleterre. La ville est prise et détruite en 1345 par le comte de Northampton pour le roi d'Angleterre et pour Jean de Montfort. En décembre 1488, la ville est prise et pillée par les troupes françaises du vicomte de Rohan (lors du combat périrent Yvon de Pluscallec et Guillaume de Rostrenen). En 1490, le capitaine Gouiquet, à la tête des Bretons, reprend Pontrieux avec l'aide de 1500 anglais, auxiliaires de la duchesse Anne. En 1773 (le 19 août), Pontrieux est inondée et une rue entière (la rue des Galeries) est brûlée en 1777. En 1489-1490, Pontrieux est repris par les bretons et de nouveau par les Français puis par les Bretons et enfin incendié en 1790.

* 2 : la commune de Pontrieux est formée des villages : Guelzic, Poul-an-Dicquy, Pen-an-Crec'h, Kermahé, Barthélemy, Pen-an-Fantan, Kerpontou, Traou-Mélédern, Coz-Iliz, le Pavillon.

 
Pontrieux passe au tri sélectif

Liste des maires de la commune de Pontrieux

Pierre Gaultier, ancien procureur fiscal de Pontrieux-Frynaudour-Quemper-Guézennec (en 1790), Mathieu Jourand (en 1791), Jean Marie Boudier (en 1792), Yves Pierre Daniel (en 1795), Yves Marie Bernard (en 1800), Charles Anne Joseph Gaultier (en 1816), Claude Joseph Marie Le Gorrec (en 1837, député de 1839 à 1868), Yves Charles Marie Le Guiot (en 1848), Yves Marie Le Gorrec (en 1856), Claude Jean M. Le Gorrec (en 1864), Yves Marie Pasquiou (en 1869), François Geffroy (en 1871), Yves Marie Pasquiou (en 1875), Marie François Le Flem (en 1881), Yves Marie Pasquiou (en 1884), Ernest Huet (en 1888), Jean Marie Cocard (en 1892), intérim de Auguste Duchemin (en 1916), intérim de Edmond Baudot (d'août à novembre 1919), Yves Le Trocquer (en 1919, député, ministre des T.P. puis sénateur, décédé en 1938), Hervé Le Tacon (en 1938), Edmond Baudot (en 1944), Hervé Le Tacon (en 1947), Albert Weber (en 1971), Yves Le Mouer (en 1983), Samuel Le Gaouyat (en 2014).......

http://www.infobretagne.com/pontrieux.htm

Pontrieux¹ gets its name from the bridge - pont - that crosses the river Trieux (from the Breton pontrev ) between the parishes of Ploëzal and Quemper-Guézennec. The Trieux is first mentioned as the 'Treu' about 1160. Pontrieux is made up of parts of the more ancient parishes of Ploëzal (the ' trève '² of Saint-Yves de Pontrieux) and of Guézennec (the trève ² of Notre Dame des Fontaines). The boundaries of Pontrieux were set out under the terms of the feudal agreement of Treu Bridge around 1160. Pontrieux is first mentioned by name in 1317 (in Mor. , pr. I 1271). The land on the right bank of the Trieux belonged to the feudal domaine of Quemper-Guézennec and the land on the left bank was part of the parish of Ploëzal and belonged to the feudal domaine of Chateaulin (in Plouëc). Granted ' commune '³ status in 1790 it became a parish in 1801 through the merger of the 'Treve' of Saint-Yves (located on the left bank of the Trieux in Ploëzal) and that of Notre Dame des Fontaines located on the right bank of the Trieux in Quemper-Guézennec). The chapel of Notre Dames des Fontaines seems to have depended initially on the parish of Saint-Clet and was a parish church with baptismal font as early as 1634. The Saint-Yves chapel is first mentioned in 1408 (letters of Jean V, n° 1048) and it was rebuilt towards the end of the XVII century. Saint-Yves was attached to Notre Dames des Fontaines from 1634 and baptisms were then carried out in the chapel of Notre Dame while marriages and burials took place in the Chapel of Saint-Yves. In 1700, after having initially served as a base for the local constabulary, Pontrieux was designated district and cantonal capital, covering , Lanvollon, Yvias, Saint-Gilles-le-Vicompte, Paimpol,Pommerit-Jaudy, la Roche Derrien, and Plouha. It depended on the diocese of Tréguier. A decree issued on June 11th 1842 saw Pontrieux grow in size at the expense of Quemper-Guézennec which had to hand over the hamlets of Hent-Knell, Kergoualad, le Quai and the present day site of the train station. In 1859 it was the turn of Ploëzal to hand over part of its land along the road to Pleudaniel.

Mention is made of the following names for Pontrieux in 1306 - 1308 (Bridge Treu), 1317 and 1386 (Pontrieu) 1394 (Pontreff), and in 1405 and 1408 (Pontreu).

The history of Pontrieux is closely related to the castle of Châteaulin in Plouëc. The castle was taken and plundered in 1343 by the soldiers of Edward III of England . In 1345 it was again taken and destroyed by the Earl of Northampton for the King of England and Jean de Montfort. In December 1488 the French troops of Viscount Rohan captured the city and Yvon de Puscallec and Guillaume de Rostrenen killed during the battle. In 1490 Captain Gouiquet led a Breton army to retake Pontrieux with the help of 1500 English soldiers, auxiliaries of the Duchess Anne. On August 19th 1773 it was badly flooded and in 1777 la rue des Galeries was engulfed by fire. During 1489/1490 Pontrieux was retaken by Breton forces then again by French troops and finally again by the Bretons before being set on fire in 1790.

¹ The commune of Pontrieux covers the hamlets of Gueizic, Poul-year-Dicquy, Pen-year-Crec'H, Kermahé, Barthelemy, Pen-year-Fantan, Kerpontou, Traou-Mélédern, Coz-Iliz and le Pavillon

² a 'Trève' is a sub-division of a parish

³a 'commune' is the smallest unit of local administration in France with a mayor and a council

 

ALBUM1 - ALBUM2

PONTRIEUX VUE DU CIEL

PONTRIEUX AU TEMPS JADIS

CARTE PONTRIEUX

Une autre vision de la démocratie locale est possible

 

Combien de ces appareils pourrait-on disposer le long du Trieux, un fleuve qui a fait la prospérité de villes comme Guingamp ou Pontrieux au siècle dernier grâce à la force de son courant ?

 

..

 

Photo de Arnet

PROMENADE NOCTURNE

PONTRIEUX HISTOIRE ET GEOGRAPHIE


LA METEO PONTRIEUX SUR 3 JOURS

 

LES ASSOCIATIONS DE PONTRIEUX

 

 

...........................................

Les horaires SNCF (format Pdf) :

Guingamp-Paris
Paimpol-Guingamp

 

 

LOUEZ VOTRE GÎTE A PONTRIEUX

RETOUR INDEX

 

POUR UNE PRESENCE SUR CE SITE : TEL : 06 61 71 15 57