Communiqué de presse

 

Le Schéma départemental de coopération intercommunale conduira à notre nouvelle territorialité et historiquement, nous sommes dans un moment aussi fort que lors du tracé de nos départements en 1790, avec des enjeux très importants pour nous tous.

Il a été prévu initialement un rapprochement de notre communauté de communes avec celle de la presqu'île et Paimpol Goëlo, ce qui était une logique évidente pour beaucoup.

Puis cette proposition a été remplacée par une volonté du président de la communauté de communes de Pontrieux pour fusionner avec Guingamp/Bourbriac/Belle-Isle-en-Terre.

Au final, c'est la fusion de 5 communautés de communes : Bégard et Pontrieux en plus !

On a demandé un avis aux élus et beaucoup étaient réservés, car ils n'avaient pas assez d'éléments pour faire leur choix. Il semblerait que les élus favorables à ce projet aient avancé sur sa lisibilité et ont présenté cette phase de découverte, le 6 mars à Guingamp.

En décembre 2012, le préfet nous a donné une autre chance de revoir cette orientation ; pour le moment, l'axe Guingamp, Bourbriac n'est qu'une proposition de travail dans sa phase de découverte.

Le 20 mars une réunion plus importante, nous permettra de connaître le financement du projet, puis début avril commencera la consultation. On demandera ensuite aux élus de voter à main levée pour ou contre le projet. Et là, le vote s'appuiera sur la règle de droit commun et il faudra les 2/3 des communes représentant la moitié de la population ou l'inverse pour confirmer le choix.

Le collectif demande une concertation de la population !!!

C'est là où nous citoyens, tous, nous pouvons aller voir nos élus et leur dire qu'ils seront responsables du futur de nos enfants, et que ce choix doit être fait en conscience sans interférence aucune. Vous pouvez consulter le site : Pontrieux.net pour avoir le listing des élus pour les contacter. En sachant que Runan et Plouec du Trieux ont déjà voté contre ce projet de fusion avec Guingamp/Bourbriac/Belle-Isle-en-Terre.


Pourquoi raccorder Pontrieux à la communauté de communes de Guingamp ?


. Pour éloigner notre territoire de son developpement naturel : la mer, la rivière, le port, l'eau ?

. Pour l'enfermer dans les terres et ainsi se fermer à la mer, au tourisme "nautique" ?

. Pour effacer sa vocation de petite cité de caractère, tournée vers l'artisanat, le commerce de proximité et aller à l'encontre de sa personnalité en étant absorbée par une cité plus grande ?

. Pour se couper de la dynamique touristique de Paimpol, Bréhat, le sillon du Talbert et de la Roche-Jagu ?

. Pour obtenir des financements (en sachant que pour avoir des financements dans le futur il faudra être communauté d'agglomération et de communes) et dépendre d'une gestion imposée par une ville moyenne, avec des problématiques, des enjeux, complètement différents de notre cité ?

. Pour devoir gérer d'autres problématiques inconnues sur notre territoire : gestion d'aires des gens du voyage ou des déchets des industries agroalimentaires, financement du stade d'En Avant de Guingamp...

. Pour permettre à Guingamp un développement éolien hors de son territoire ?

. Aujourd'hui, où en est le contrat de station que le maire voulait développer ?

. Les arguments avancés, de meilleures dotations ne tiennent pas face à la rigueur actuelle des financements.

. Un estuaire étant un endroit écologiquement très fragile (c'est là que l'eau de mer recontre l'eau douce), il ne doit pas être géré par 2 entités administatives distinctes. (sinon ce sera l'une qui mettra les intrants et l'autre qui récoltera les algues vertes)

Et pourquoi les habitants de Pontrieux communauté accepteraient-ils de voir leur patrimoine dévaluer ? Le 7 mars dernier paraissait sur le magazine " Challenges " l'argus de l'immobilier 2013, les chiffres se passent de commentaires, entre d'un côté le littoral et de l'autre l'intérieur des terres...

......Appartements (en euros/m2) ..........................................................................................................................................................................................................................................maisons (en euros/m2)

 ancienréhabiliténeuf/rénovéloyerachatloyer
GUINGAMP988133721278,61122NC
PAIMPOL17732142275710,217397,5


En nous tournant vers Guingamp Bourbriac nous laissons de côté de nombreuses problématiques comme l'environnement, les services à la population, le transport, le tourisme. De plus, les communes de Pontrieux communauté ont des habitudes de travail avec des communes du pays de Trégor-Goëlo (ex : la gestion des syndicats d'eau de Kerjaulez et du Jaudy, la gestion de la voirie avec le syndicat de la voirie de Tréguier, la coopérative agricole de Paimpol avec le célèbre coco de Paimpol, l'incompréhension des acteurs touristiques sur l'arrêt de l'appartenance au pays touristique du Trégor-Goëlo..). Le bassin de vie de Pontrieux, Quemper-Guézennec, Plouëc du Trieux, Ploëzal et Runan est majoritairement tourné vers Paimpol et Tréguier d'après la dernière étude de l'INSEE (décembre 2012).


N'oublions pas notre histoire, le Trieux était appelé sur les anciennes cartes marines : la rivière de Bréhat et nous faisions partie du haut Trégor. Nous avons un port de mer, donc géographiquement nous sommes bien en zone maritime. Toutes les études montrent que l'avenir de l'humanité est tourné vers la mer.

Une communauté de communes oui mais avec des communes de même taille ... avec des objectifs, des enjeux identiques ....En outre il faut bien comprendre qu'il n'y aura pas de barrières douanières entre les futurs territoires, que donc nous avons intérêt à conserver notre littoralité et que le bassin de vie ou de travail sera celui qui bon nous semblera.

Nous avons tout à gagner à garder notre continuité territoriale avec la mer par la voie maritime du Trieux.

Vous connaissez sans doute l'histoire du colibri qui veut éteindre un feu de forêt avec la goutte d'eau contenue dans son bec, ce qui fait rire le tatou qui lui demande comment peut-il espérer arriver à juguler un incendie avec une si petite quantité d'eau, question à laquelle le colibri répondit : "Je fais ma part".

Le collectif fait sa part : à vous de faire la vôtre en nous rejoignant et en allant trouver les conseillers municipaux et les maires de Pontrieux Communauté !

Contact :

pontrieuxavenir@aol.com